Week-end franco-brésilien

///Week-end franco-brésilien

Les 26 et 27 Octobre 2013

L’orchestre à cordes brésilien Pão de Açúcar, constitué de 26 élèves musiciens âgés de 12 à 21 ans et de 4 accompagnateurs adultes, a organisé une tournée en France, grâce au partenariat avec les Petites Mains Symphoniques, aux mois d’octobre et novembre 2013.

A cette occasion, le collège Sainte-Marie souhaitait lui offrir un chaleureux accueil lors de sa venue à Fougères et partager avec lui un moment musical inoubliable : ce fut chose faite et bien au-delà de nos espérances !

Les musiciens brésiliens ont mis le pied dans la cour du collège dès le Samedi 26 Octobre, vers 13h, accueillis par les musiciens des classes orchestre, leurs parents, d’anciens élèves musiciens et l’équipe enseignante.

Un pique-nique avait été préparé par les familles françaises afin de partager un premier repas tous ensemble et de faire les présentations : plusieurs familles hébergeaient chez elles deux enfants brésiliens pour 2 nuits, il était important de faire connaissance et de tenter les premiers échanges et dialogues (en anglais et/ou espagnol !).

L’après-midi fut consacré aux répétitions : sous les flashs des appareils photos et les objectifs de quelques caméras, chaque orchestre a pu présenter quelques morceaux de son répertoire et les deux groupes se sont enfin réunis pour jouer, pour la première fois ensemble, un morceau commun : Amazing Grace.

Après le chargement d’un camion prêté par Emmaüs pour transporter chaises, pupitres, contrebasses, batteries, … , les 100 musiciens et leurs encadrants se sont dirigés vers l’Eglise Saint-Léonard de Fougères afin de s’installer, de régler les balances et de mettre au point les derniers détails.

Il était déjà l’heure de rentrer chez soi se changer, dîner et se reposer un petit peu après cet après-midi bien rempli !

Les spectateurs se sont installés petit à petit et, à 20h, tout le monde était fin prêt pour le début des festivités !

En prélude à la prestation musicale, quelques discours se sont succédés : Mr Philippe, chef d’établissement du collège, Mr Renaud, conseiller d’éducation, Jean-Claude Decalonne, Président de l’Association Passeurs d’Arts, Eric Du Faÿ, Président et Fondateur des Petites mains Symphoniques et Stéphane Fourreau, enseignant, responsable et chef d’orchestre des classes-orchestre du collège.

Nous avons ainsi pu célébrer l’ouverture officielle de la première MAISON PASSEURS D’ARTS de France. L’ancien self, salle de répétition des classes-orchestre du collège depuis la rentrée 2013, sera le lieu de naissance de futurs projets musicaux Passeurs d’Arts qui rendront la pratique des arts accessible à ceux qui en étaient le plus éloignés et permettront de les mener vers de grands évènements musicaux.

Les Passeurs d’Arts se sont donnés la mission ambitieuse d’installer en France le même système d’orchestres que celui qui a transformé la vie de millions d’enfants depuis 1975 au Venezuela. Ce dispositif d’éducation artistique d’une grande exigence est, une fois bien en place, infaillible au niveau de la réussite scolaire ou de l’intégration sociale. Il permet à chaque enfant de trouver sa place et de s’intégrer dans un groupe.

La première partie du concert fut jouée par la classe-orchestre de niveau 5è. Après seulement 5 semaines de pratique instrumentale, ils ont pu offrir au public leur premier morceau de l’année : « Le lion est mort ce soir ».

La deuxième partie fut interprétée par les niveaux 4è et 3è, ainsi que d’anciens élèves du collège, venus jouer spécialement pour la soirée. Nous avons pu écouter les morceaux « Fast Break », « Golden River », « La sarabande » d’Händel, « Peter Gunn Theme », « Pavane in blue », … entrecoupés des applaudissements des spectateurs.

Toute la soirée a été rythmée par Mr Renaud au micro, présentant chaque morceau, racontant quelques anecdotes, sur le ton de l’humour et dans la bonne humeur !

L’orchestre du collège et l’orchestre brésilien ont ensuite interprété ensemble « Amazing grace », mêlant harpe, orchestre à cordes, cornemuses, orchestre à vents, percussions et chant !

Suite à une standing ovation, ce morceau fut même joué deux fois !

Enfin, nous avons eu le plaisir de découvrir, pour la dernière partie du concert, l’orchestre à cordes des jeunes brésiliens, sous la direction du Maestro Daniel Misiuk Barbosa : une musicalité extraordinaire, une finesse de jeu, un dynamisme incroyable, … un vrai régal ! Non seulement pour les oreilles, mais aussi pour les yeux car de nombreux morceaux sont accompagnés de jeux scéniques par les enfants !

Le répertoire fut très varié : Piazzolla revisitant Vivaldi, Paganini, un medley de musiques et chansons françaises interprétées aux cordes, une chanson de la comédie musicale « les Misérables », (divinement interprétée par la jeune Luiza, 14 ans), Tchaïkovski, Gershwin, … Cette soirée fut riche en émotions, les jeunes brésiliens ayant atteint un niveau inouï pour leur âge, le tout avec le sourire et la joie d’être là, à jouer, tous ensemble !

Merci encore à Mr Renaud qui a traduit, toute cette partie de soirée, les explications et les interventions de la directrice artistique brésilienne Renata Jaffé, de l’anglais au français !

Le concert aura duré plus de deux heures, mêlant émotions, dynamisme, sourires, complicité, gaieté et plaisir de jouer ensemble ! Une soirée mémorable pour les musiciens et pour les spectateurs !

Après une bonne nuit de repos bien méritée, les enfants brésiliens, avec leurs instruments, et les enfants français, qui accueillaient pour la nuit, se sont retrouvés à 11h pour se rendre au Mont-Saint-Michel.

Après le trajet en car, puis en navette (avec les contrebasses sur le dos !) et « quelques » marches montées dans les rues du Mont-Saint-Michel, tout le monde s’est posé pour le pique-nique en extérieur grâce à une météo plutôt clémente.

Aussitôt les sandwiches avalés, toute l’équipe s’est rendue dans l’Eglise paroissiale Saint-Pierre pour installer l’orchestre à cordes brésilien afin de donner un concert aux visiteurs mélomanes et curieux.

Pendant une heure et demi de jeu, plus de 550 personnes se sont succédées dans l’église, écoutant les divers morceaux interprétés par nos virtuoses brésiliens : « Aquarella », un extrait de « l’ Estro Armonico » de Vivaldi, Villa-Lobos, … nous faisant ainsi découvrir de nouveaux extraits, non entendus la veille.

Sacrée ambiance dans cette église en ce dimanche après-midi !

Félicités et encouragés par les spectateurs, nos brésiliens ont, encore une fois, fait l’unanimité !

A presque 18h, il était déjà l’heure de repartir dans les familles afin de se reposer et de profiter des derniers moments avec les enfants français, à Fougères.

Les adieux ont été donnés le lundi matin à 8h, les brésiliens retournant sur Paris pour une semaine remplie de concerts et de prestations musicales.

(Merci à Nicolas A. pour la majeure partie des photos)

Par |2018-03-11T19:43:55+00:0029/10/2013|2013, Concerts|Commentaires fermés sur Week-end franco-brésilien